Le CBD peut-il traiter l’épilépsie ?

Chez le Guide, on fait notre maximum pour vous tenir informé des avancées concernant la légitimité du potentiel thérapeutique du CBD. On vous a d’ailleurs concocté plusieurs dossiers : le CBD et les maladies neurodégénératives, le CBD et la sclérose en plaques parmi d’autres.

Aujourd’hui, on a décidé de parler d’une pathologie qui touche plus de 50 millions de personnes dans le monde, dont 500 000 en France : l’épilepsie.

Il nous a semblé important de traiter le sujet, car il existe actuellement un traitement à base de cannabidiol permettant de contrôler les crises. En France, ce médicament reste illégal et forcément, nombreux sont les malades et les parents d’enfants atteints de ce mal qui optent pour l’automédication.

Le CBD peut-il aider à combattre l’épilepsie ? Le débat fait rage et nous, on compte bien vous fournir quelques éléments de réponse !

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie, maladie de l’enfant

Plantons tout d’abord quelques bases. En réalité l’épilepsie désigne une famille de maladies neurologiques dont le dénominateur commun est les crises épileptiques spontanées. D’ailleurs, le mot épilepsie provient du grec ancien qui signifie « prendre par surprise ».

Ces crises, elles prennent de nombreuses formes. Il peut s’agir de convulsions, des contractions musculaires (= crises myocloniques) ou encore d’absences épileptiques. Néanmoins, elles sont toutes le résultat d’un dysfonctionnement passager du cerveau. Une sorte de court-circuit entre les neurones occasionnant une décharge électrique dans une partie ou dans l’ensemble du cerveau.

N’importe qui et à n’importe quel moment peut potentiellement expérimenter une crise d’épilepsie. D’ailleurs, certains chercheurs planchent sur un modèle mathématique permettant de prévoir l’apparition de crises.

Quoi qu’il en soit, pour la plupart des personnes, il ne s’agira que d’une seule crise et elle n’aura aucune conséquence majeure. Tandis que pour d’autres, ces épisodes se répéteront de manière plus ou moins sporadique. C’est notamment le cas chez les jeunes enfants et les adolescents, principaux touchés par l’épilepsie. La plupart des syndromes épileptiques apparaissent en effet avant 30 ans

Est-ce qu’il existe des traitements pour soigner l’épilepsie ?

Pour 60% des enfants, l’épilepsie disparait à l’adolescence, lorsque le cerveau est complètement développé. Pour le reste d’entre eux, un traitement à vie sera nécessaire dans la moitié des cas. Toutefois, dans 20% des cas, l’épilepsie est dite pharmacorésistante. C’est-à-dire qu’aucun traitement ne fonctionne.

Il existe actuellement une vingtaine de molécules capables de diminuer l’apparition de crises d’épilepsie. Les antiépileptiques les plus courants sont le phénobarbital, les benzodiazépines et le valproate. Dans la plupart des cas, ces antiépileptiques sont des inhibiteurs de GABA. Sans rentrer dans de fastidieux détails, le GABA est responsable du passage à l’action ou non de nos muscles.

Si ça vous intéresse, on vous recommande de lire cet excellent article !

Leur prise n’est bien sûr par anodine. Ils peuvent entraîner :

  • Prise de poids ;
  • Modification de l’humeur ;
  • Difficultés d’apprentissage ;
  • Problèmes de mémoire ;
  • Et dans le cas du valproate, il accroit les risques de malformation du nourrisson s’il est prescrit chez la femme enceinte.
Traiter les crises avec le cannabidiol

Épilepsie et CBD : quel est le lien ?

C’est quoi le CBD ?

On rappellera à présent rapidement ce qu’est le CBD, pour ceux qui ne connaitraient pas encore.

Il s’agit d’une molécule qui appartient à la grande famille des cannabinoïdes. Vous l’aurez compris et vous le savez sans doute déjà, le CBD est extrait du cannabis. Oui, tout comme le THC qui est également un cannabinoïde.

Toutefois attention, contrairement au THC, le CBD est parfaitement légal et n’a aucun effet psychotrope. Le cannabidiol (CBD) ne fait donc pas planer, ni rien de ce genre et d’ailleurs, certaines études lui prêtent de nombreuses propriétés thérapeutiques. Si vous souhaitez en savoir plus, on vous recommande chaudement notre guide du CBD pour les débutants.

Pour l’heure, continuons notre narration au sujet de l’épilepsie et du CBD.

Le système endocannabinoïde : tout s'explique !

Non, ce n’est pas un hasard si les scientifiques ont tourné leurs microscopes vers le CBD lors de leurs recherches d’un traitement contre l’épilepsie.

Figurez-vous qu’il y a une explication logique : le système endocannabinoïde.

Ne prenez pas peur, on vous explique ce dont il s’agit.

Système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde est un réseau de récepteurs à cannabinoïdes. Ces récepteurs, ils sont répartis un peu partout dans notre organisme, en partie dans notre cerveau. Les cannabinoïdes, comme le CBD, en se fixant sur ces fameux récepteurs, serait capable de rétablir notre équilibre physiologique.

Les études concernant notre système endocannabinoïde n’en sont qu’à leur début. Et malgré des résultats encourageants, il faut bien reconnaître qu’on est loin de comprendre son fonctionnement…

Quoi qu’il en soit, vous l’aurez compris, la présence de récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau constitue une piste de recherche plus que valable. Les cannabinoïdes pourraient en effet pallier les dysfonctionnements du système nerveux. D’ailleurs, il a été montré que les récepteurs cannabinoïdes présents dans le cerveau (les CB1) sont capables de diminuer la production d’un neurotransmetteur que nous avons déjà cité dans cet article : le GABA.

Bref, tout ça pour dire que les scientifiques avaient de sérieuses raisons de penser que le CBD pourrait soigner l’épilepsie.

Le CBD peut-il vraiment soigner l’épilepsie ?

Le CBD pour soigner l’épilepsie : tous les feux semblent au vert. Et pourtant, il faut rester prudent. En effet, comme nous le disions un peu plus tôt, il existe des dizaines et des dizaines de syndromes épileptiques. Chacun avec ses propres spécificités.

Ceci dit, certaines études sont plutôt encourageantes :

De nombreuses autres études ont été réalisées. Certains chercheurs ont rassemblé tous les résultats obtenus et affirment que le traitement par CBD peut réduire la fréquence de crises d’au moins 50%, chez 40 à 50% des patients. Ce taux d’efficacité est comparable à celui que l’on peut retrouver avec la plupart des antiépileptiques disponibles sur le marché.

Attention, toutefois toutes les formes d’épilepsie ne sont pas concernées par cette bonne nouvelle ! Ces résultats concernent uniquement les patients atteints d’épilepsie réfractaire, du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut.

L’Épidiolex : traitement à base de CBD contre l’épilepsie

Comme nous le disions en introduction, il existe effectivement un traitement à base de CBD pour soigner l’épilepsie. D’ailleurs, les études dont nous parlions à l’instant ont toutes les trois été réalisées avec de l’Épidiolex, une huile de CBD dosée à 10%.

Et comme nous le disions aussi, ce médicament n’est pas autorisé en France.

Question : pourquoi ? Le CBD contenu dans l’Épidiolex aurait-il des effets secondaires ?

En effet, selon les mêmes études dont nous parlions dans le paragraphe précédent, le CBD peut entraîner des effets secondaires chez 20 à 30% des patients. Ce qui n’est pas négligeable. Toutefois, ces effets indésirables restent légers : diarrhée, somnolence, perte d’appétit, altération des enzymes hépatiques (marqueurs du fonctionnement du foie). Rien de plus que les antiépileptiques classiques…

Mais alors, si l’Épidiolex est efficace pour la moitié des patients et que les effets secondaires ne sont pas plus graves que ceux d’un traitement traditionnel… Pourquoi ce médicament ne dispose-t-il pas d’une AMM en France ?  

Pour les effets sur le long terme ? … Mais alors, que dire des effets nocifs des opiacés, médicaments de prédilection pour bien des maux ? Bref. Restons-en là.

L’huile de CBD pour réduire les crises ?

Une chose est sûre, cette contradiction conduit de plus en plus de personnes sur le chemin de l’automédication.

Nous aimons beaucoup le CBD, néanmoins nous ne pouvons pas vous encourager à consommer du CBD pour soigner l’épilepsie. Rappelons que les études ont été effectuées sur certains syndromes épileptiques uniquement. Et puis surtout, les études ont montré que le CBD pouvait avoir des interactions avec le clobazam (benzodiazépine) et le valproate (antiépileptique).

👉 Il est donc absolument nécessaire d’avoir l’avis d’un professionnel de la santé avant de consommer de l’huile de CBD pour soigner l’épilepsie.

Nos sources

Ces articles vous intéresseront aussi 😉

Juil 26
Comment faire la décarboxylation de vos fleurs de CBD correctement ?

Décarboxylation est un terme un peu barbare, mais si vous êtes adepte de la cuisine au…

Juil 02
Qu’est-ce que le cannabichromène (CBC) ?

Il existe plus d’une centaine de cannabinoïdes — les molécules actives du Cannabis…

Juin 28
8 concentrés de CBD que vous allez adorer !

La famille des produits à base de CBD est vaste ! On ne saurait s’en plaindre,…