Le CBD : un potentiel traitement contre la fibromyalgie ?

En France, le cannabidiol n’est pas légalement reconnu comme bénéfique pour la santé. Pourtant, depuis sa découverte dans les années 90, les scientifiques n’ont de cesse de le dire : le CBD – et ses confrères cannabinoïdes – est une vraie mine d’or en termes d’avancées médicales !

En attendant que les choses bougent, chez Le Guide nous avons décidé de relayer l’information et de partager ce que la science pense des bienfaits du CBD.

Aujourd’hui, on va parler du potentiel bienfait que pourrait apporter le CBD aux personnes atteintes d’un mal très rependu et très peu connu : la fibromyalgie.

Le cannabidiol (CBD) en bref

Pour tous ceux qui sont arrivés ici par hasard et qui ne savent pas vraiment ce qu’est le CBD, voici une petite session de rattrapage.

📄

Pssst ! Lisez aussi : Le guide du CBD pour les débutants.

Le CBD, acronyme de cannabidiol, est une substance que l’on trouve dans le cannabis. Oui, il appartient à la même famille que le THC (les cannabinoïdes), à la différence près que le CBD n’est pas psychoactif. Autrement dit, il ne provoque aucune « défonce ».

Si la communauté scientifique s’intéresse à cette petite molécule – et aux cannabinoïdes en général – c’est parce que cette substance interagit avec les récepteurs de notre système endocannabinoïde, lequel régule entre autres notre système nerveux central, et donc :

fonctionnement du système endocannabinoïde

Bref, vous l’aurez compris, le champ des possibles du CBD est immense

Pourquoi le CBD pourrait-il soulager les patients atteints de fibromyalgie ?

La fibromyalgie est un mal qui touche beaucoup de personnes – essentiellement les femmes – dont les principaux symptômes sont :

  • La fatigue chronique ;
  • Une douleur chronique, diffuse dans tout le corps ;
  • Des problèmes cognitifs.

Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle les médecins ne savent que trop faire face aux patients atteints de fibromyalgie… Et le plus souvent, ces derniers se voient prescrire des anti-douleur, généralement des opiacés. À l’image de la morphine, les opioïdes, comme vous le savez peut-être, posent des problèmes d’addiction, en plus d’effets secondaires assez lourds. (selon les doses : nausées, vomissements, troubles psychiatriques comme la dépression, etc.)

De son côté, du fait de son interaction avec notre système endocannabinoïde, le CBD pourrait constituer un traitement contre la douleur naturel et efficaceSans les effets secondaires liés à l’utilisation d’analgésiques ou d’antidépresseurs.  Pourtant, jusqu’à présent la petite molécule reste boudée des pharmaceutiques et des cliniques, elle est en effet uniquement prescrit  aux patients souffrant de crises d’épilepsie. 

Fort heureusement, dans les laboratoires les choses avancent. Lentement, mais sûrement.

CBD et fibromyalgie : faits scientifiques

Les premières études sur les effets du cannabis ...

Selon une étude datée de 2009, les cannabinoïdes ont un pouvoir analgésique qui permettrait d’en faire d’excellents antidouleurs. Mais en réalité, c’est davantage le fonctionnement du système endocannabinoïde qui est étudié, et les données concernant l’action spécifique du CBD sont très superficielles et ne permettent pas de conclure formellement qu’il puisse s’avérer efficace pour le soulagement des douleurs de type chroniques.

Précisons d’ailleurs que jusqu’à présent, aucune étude ne s’est focalisée sur le potentiel analgésique du CBD, isolé des autres cannabinoïdes. La plupart du temps, sont étudiés les effets du cannabis sur notre système nerveux. C’est-à-dire : du CBD, mais aussi du THC, du CBG, du CBN, et autres molécules cannabinoïdes présents dans la plante.

C’est par exemple le cas d’une étude menée en 2011 où l’objectif était d’évaluer l’impact de la consommation de cannabis sur les symptômes de la fibromyalgie. Sur les 56 personnes interrogées atteintes de ce mal, la moitié consomme régulièrement du cannabis, tandis que l’autre moitié n’en a jamais consommé. Eh bien, ceux qui consomment du cannabis affirment ressentir beaucoup moins de douleurs, et pouvoir mieux dormir dans les deux heures qui suivent la consommation de la plante.
cannabis thérapeutique

On affine les recherches : CBD et THC étudiés

Il a fallu attendre une décennie pour qu’une étude un peu plus précise soit menée. En 2019, une équipe de scientifiques néerlandais se sont en effet concentrés sur le potentiel du CBD et du THC en traitement contre la fibromyalgie. Pour cela, ils ont administré 3 types de cannabis à 20 femmes malades :

  • Une variété concentrée en THC et en CBD à parts égales, appelée Bediol ;
  • Une autre contenant beaucoup de CBD et peu de THC, appelée Bedrolite ;
  • Et enfin, une variété concentrée en THC, pauvre en CBD, appelée Bedrocan ;
  • Les patientes ont également reçu un placebo, afin de mesurer l’impact réel de la consommation de CBD et de THC.

Les résultats ont montré que le Bediol, concentré en CBD et en THC, est la variété qui a le plus soulagé les douleurs. En effet, 18 patientes sur 20 rapportent que celles-ci ont diminué d’environ 30 %. Cette observation est recevable, puisque le placebo a lui aussi « provoqué » une réduction des douleurs, mais chez 11 patientes seulement.

Plus précisément, les variétés concentrées THC, Bediol et Bedrocan, auraient provoqué une nette amélioration au niveau des douleurs musculaires. La variété concentrée en CBD et pauvre en CBD n’aurait pas eu d’effet significatif.

Bref, autrement dit le CBD et le THC semblent mieux fonctionner lorsqu’ils sont ensemble. Néanmoins, rappelons que cette étude ne porte que sur 20 sujets.

Les effets du cannabis thérapeutique étudiés sur le moyen terme

En 2019, une étude de grande envergure sur des patients atteints de ce syndrome a été menée pour étudier les effets du CBD et du THC sur 6 mois. Les participants (dont 82 % étaient des femmes) ont reçu une dose progressive de cannabis thérapeutique tout au long de l’expérience.

Au bout de 6 mois, cette dose était de 1000 mg/jour d’une variété composée en moyenne de 140 mg de THC et 39 mg de CBD.

Les chercheurs ont pu conclure en faveur de l’efficacité du cannabis thérapeutique.

Néanmoins, ils admettent eux-mêmes que l’expérience souffre de plusieurs limites, comme par exemple le fait que tous les patients n’ont pas pu être suivis jusqu’au bout de l’expérience. Et puis le fait d’avoir eu recours à différentes variétés (14 en tout) ne permet pas réellement de savoir s’il faut attribuer ces résultats au CBD, au THC ou aux deux.

Quoi qu’il en soit, au début de l’expérience 52,5 % des participants (soit 193 personnes) souffraient de douleurs élevées. Au bout des 6 mois, seulement 7,9 % (soit 19 personnes) ont répondu que leurs douleurs étaient toujours aussi élevées.

Consommer du CBD pour soulager les douleurs chroniques

Bien que le THC et le CBD ont un mode d’action différent une fois dans notre organisme, il semblerait que ces deux cannabinoïdes fonctionnent mieux ensemble. C’est d’ailleurs ce que l’on appelle « l’effet d’entourage ».

Quoi qu’il en soit, en France, vous le savez, le THC est une substance illégale, et de ce fait vous ne trouverez pas de cannais thérapeutique dont le pourcentage en THC excède les 0,2 %. En revanche, vous trouverez assez facilement des boutiques qui proposent des produits à base de CBD.

Celles-ci proposent de nombreuses options pour qui souhaite troquer les opiacés contre le CBD pour soulager les douleurs, dont :

☝️ Le guide vous conseille … 

Commencez par une faible concentration et de petites quantités. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres aux effets du CBD ! Augmentez progressivement.

Le CBD a-t’il des effets secondaires ?

Question parfaitement légitime si vous songez d’ores et déjà essayer le CBD. Il faut avouer que peu d’études se sont réellement penchées sur les effets secondaires. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les vertus thérapeutiques du CBD ne sont pas légalement reconnues.

Néanmoins, il est généralement admis que cette substance ne présente aucun danger et que les effets indésirables liés à son utilisation restent très superficiels :

🔎 Une étude menée sur des souris montre toutefois que le CBD pourrait être nocif pour le foie. Mais aucune observation de cette sorte n’a été faite sur l’être humain.

Quoi qu’il en soit, avant d’acheter du CBD pour soulager les douleurs liées à la fibromyalgie, vous pouvez demander l’avis de votre médecin. D’autant qu’il faut se méfier des interactions de certains médicaments avec le CBD.

En conclusion ... Quoi retenir du CBD et de la fibromyalgie ?

Les recherches concernant le potentiel thérapeutique du CBD, que ce soit pour la fibromyalgie ou une autre pathologie (maladies dégénératives, sclérose en plaques, etc.), n’en sont qu’à leurs débuts. Et bien que les résultats soient très prometteurs, il ne faut pas oublier que l’on ne connait pas encore les effets du cannabis thérapeutique à long terme ! 

👉

Quoi que vous fassiez, renseignez-vous sur le sujet. Et si vous achetez du CBD, choisissez de la bonne qualité ! N’hésitez pas à faire un tour sur notre annuaire de boutiques de CBD, vous y trouverez une boutique près de chez vous.

Sur ce, portez-vous bien et à bientôt !

(Toujours rendre à César ce qui est à César : cet article est inspiré de celui-ci !)

Ces articles vous intéresseront aussi 😉

Avr 05
Le CBD, futur traitement naturel contre la dépression ?

Si vous faites partie de nos fidèles lecteurs, alors vous l’avez remarqué,…

Avr 05
Le CBD pour soulager la ménopause ?

Aucune femme n’y échappe : un jour ou l’autre, finis les règles ! Eh bien que cela…

Avr 02
Le CBD serait-il le meilleur traitement contre les douleurs ?

Pour beaucoup le CBD n’est qu’une version light et légale de la weed qu’ils ont…