L’histoire du CBD

Les dates clés :

1940 : Des scientifiques de l’université de l’Illinois isolent pour la première fois le Cannabidiol.

1963 : 20 ans plus tard, de nouvelles équipes scientifiques s’intéressent au Cannabidiol

1970 : les premières études thérapeutiques commencent à être menées.

1980 – 1990 : le CBD commence à être utilisé comme traitement de la psychose et de l’anxiété.

Années 2000 : le champs des études s’élargit sur le potentiel thérapeutique du CBD dans le traitement de nombreuses maladies.

1940 : Découverte du cannabidiol

C’est aux USA que des équipes de scientifiques commencent à s’intéresser au Cannabis. C’est ainsi qu’une équipe de chimistes de l’Université de l’Illinois isole pour la première fois le CBD à partir d’un extrait de Cannabis en  1940 et publie un article sur leur découverte. Comble de l’histoire, ils assurent à l’époque que le Cannabidiol (aussi appelé CBD) est toxique !

1963 : 20 ans plus tard, de nouvelles équipes scientifiques s’intéressent à lui.

La découverte des chercheurs de l’Illinois n’intéresse que peu de monde et il faut attendre les années 1960 pour que de nouveau des scientifiques s’intéressent à la molécule de CBD. C’est ainsi qu’à Jérusalem en 1963, Raphael Mechoulam, chercheur en chimie à l’université Hebraïque s’y intéresse et parvient à découvrir sa structure exacte : 21 atomes de Carbone, 30 d’Hydrogène et 2 d’Oxygène. Son équipe continue à travailler sur le sujet et parvient à synthétiser le CBD et le THC pour la première fois l’année suivante. Ces avancées permettent d’ouvrir des recherches sur l’activité pharmacologique du CBD.

1970 : les premières études thérapeutiques du CBD commencent à être menées.

Dès la fin des années soixante, les recherches avancent sur le CBD. Les fruits de celles-ci arrivent dans les années 1970 avec plusieurs études. Une équipe de brésiliens annonce en 1973 que le CBD réduit, voire bloque, les convulsions provoquées lors de crise d’épilepsie chez des animaux. Un an plus tard, en 1974, une autre équipe démontre qu’il peut agir comme un anxiolytique. La compétition entre les chercheurs est lancée et les découvertes se multiplient. Quelques années plus tard d’autres essais cliniques mettent en avant que le CBD réduit les nausées des personnes sous chimiothérapie ou encore qu’il réduit les troubles du sommeil comme l’insomnie.

Découverte molécule CBD

Années 80/90 : le CBD commence à être utilisé comme traitement de la psychose et de l’anxiété.

C’est de nouveau au Brésil que les nouvelles publications médicales apparaissent. En 1980, le chercheur Raphael Mechoulam collabore avec une équipe de scientifiques de Sao Paulo et parvient à démontrer que les convulsions des patients humains souffrant d’épilepsie peuvent être diminuées grâce au CBD. Deux années plus tard, le CBD est encore à l’honneur quand des scientifiques démontrent ses effets antipsychotiques. En 1988, un véritable tournant se fait, le potentiel thérapeutique des composés du cannabis dont le CBD est réellement pris au sérieux grâce à la découverte du système endocannabinoïde du corps humain. En d’autres termes, le corps humain possède des récepteurs aux cannabinoïdes dans son système nerveux. Cela consolide les premières recherchent et met en avant un vrai spectre de possibilités médicales de la plante. 

Les recherches continuent et mettent en avant de nouvelles propriétés du CBD (ou Cannabidiol). Il est démontré que le CBD est un puissant antioxydant ainsi qu’un neuro-protecteur. Cette avancée permet d’envisager que le composé soit efficace pour réduire le phénomène de dégénérescence des neurones impliquées dans les maladies dégénératrices comme Parkinson ou Alzheimer.

 

La fin des années 90 voit deux belles nouvelles aux Etats Unis : L’Oregon, l’Alaska et l’état de Washington légalisent le Cannabis médical et la première licence pour produire un médicament à base de CBD est accordée à GW Pharmaceuticals pour produire le Sativex, utile pour le traitement des douleurs chez les patients atteints de sclérose multiple.

Années 2000 : les recherches continuent et la popularité du CBD augmente.

Les recherches scientifiques continuent dans les années 2000 avec la mise en avant des propriétés anti-inflammatoire du CBD ainsi que son effet sur les cellules du système immunitaire. D’autres recherches mettront ensuite en avant qu’il peut être utilisé pour accompagner les patients atteints de schizophrénie, de maladies cardio-vasculaires ou encore de cancers. Ces dernières années, les études continuent à être menées avec de plus en plus de moyens et les produits à base de CBD fleurissent un peu partout avec un nombre d’acteurs et de revendeurs croissant.

Ces articles vous intéresseront aussi 😉

Juin 11
🔈 42minutes 0seconde – Roots Reggae #1

Chez le Guide du CBD on adore la musique. Et on adore aussi chiller. Et c’est…

Juin 09
Les terpènes qu’est ce que c’est ?

On ne va pas se mentir, les terpènes tout le monde en parle mais en vrai, personne ne…

Juin 06
7 signes qui montrent que votre chien aurait peut-être besoin de CBD.

Non, les humains n’ont plus l’exclusivité sur le cannabidiol (CBD). Désormais, les…

Les commentaires

mood_bad
  • Il n'y a pas encore de commentaires
  • chat
    Ajouter un commentaire