Le CBD pour soulager la ménopause ?

Aucune femme n’y échappe : un jour ou l’autre, finis les règles ! Eh bien que cela puisse être un soulagement pour certaines, pour d’autres, c’est le début du cauchemar… Sautes d’humeurs, douleurs diffuses un peu partout dans le corps, maux de tête, sueurs nocturnes et autres joies du dérèglement hormonal s’invitent dans leur quotidien.

Et pour ne rien arranger, à ce jour les seuls traitements proposés à ces femmes sont formulés à base d’hormones… Lesquels accroissent significativement le risque de cancer.

Maintes fois les cannabinoïdes ont montré qu’ils pouvaient potentiellement remplacer les traitements chimiques et nocifs. Voyons ce que le CBD peut faire au sujet de la ménopause.

Le CBD pour remplacer les hormones synthétiques prescrites à la ménopause

Phénomène naturel et inéluctable, la ménopause est une période de transition pendant laquelle le cycle menstruel de la femme est interrompu. Loin d’être anodine, la ménopause marque souvent l’arrivée de toute une foule de symptômes, lesquels varient en fonction de chaque femme. Cette étape — pas très agréable à vivre, il faut le dire — débute généralement entre 45 et 55 ans, et dure environ 7 ans.

Pendant la ménopause, les niveaux d’œstrogène s’effondrent. Et c’est précisément la cause de la plupart des symptômes — parfois très handicapants — qui caractérisent cette période…

Heureusement, une fois de plus il se pourrait bien que notre cher cannabinoïde puisse intervenir.

En effet, plusieurs études menées au sujet du CBD et du système endocannabinoïde (SEC), suggèrent qu’il serait possible de réduire et d’atténuer certains symptômes. Cela, sans pâtir des dangers que représentent les solutions actuelles, telles que le traitement hormonal de substitution (THS).

En effet, selon l’organisme américain du cancer du sein, le THS, combiné au traitement hormonal de la ménopause (THM, qui est un apport en œstrogènes synthétiques), accroit significativement le risque de cancers, du sein et des ovaires.

Les chiffres rapportés alertent sur l’urgence de trouver une alternative aux thérapies hormonales, puisque même à court terme, elles augmentent le risque de cancers de 75 %.

CBD et ménopause : les faits scientifiques

Le système endocannabinoïde : point de départ des recherches

Le CBD et le THC sont tous deux d’excellents candidats pour remplacer les traitements hormonaux. En effet, des femmes de tout âge ont pu soulager les symptômes liés à un désordre hormonal tel que le syndrome prémenstruel.

Le syndrome prémenstruel peut inclure : sautes d’humeur, douleurs diffuses dans le corps, maux de tête, difficultés à s’endormir, dépression, etc. Il apparait généralement une semaine avant les règles.

Pour l’instant très peu d’études scientifiques se sont réellement penchées sur un hypothétique traitement au CBD pour soulager les symptômes de la ménopause… Fort heureusement, les premières observations sont encourageantes et la recherche devrait donc rapidement progresser.

Selon une étude publiée dans le Journal of Ovarian Research, le SEC aurait un impact plus que décisif sur le cycle de régénération des tissus des femmes. Ce système de communication intercellulaire, dont nous sommes tous dotés, joue un rôle crucial dans la régulation de la température, du sommeil, de l’humeur, ainsi que sur la mémoire et le système immunitaire.

Quels symptômes de la ménopause le CBD peut-il potentiellement apaiser ?

Plusieurs études ont reporté les effets positifs du CBD et des huiles enrichies en CBD sur les sautes d’humeur, les douleurs articulaires ainsi que sur les troubles du sommeil. Symptômes qui sont généralement associés au dérèglement hormonal qui survient au cours de la ménopause.

Bien que ces études ne se focalisent pas sur la ménopause en particulier, elles ont tout de même révélé l’utilité du CBD pour soulager certains symptômes récurrents de la ménopause.

saute d'humeur ménopause

Régule l’humeur

De nombreuses études ont identifié l’impact du CBD sur l’humeur, dont son potentiel pouvoir antistress et antidépresseur.

À ce titre, une étude publiée en 2018 dans le Journal of Affective Disorders a notamment révélé que le CBD est capable de diminuer le sentiment de déprime ainsi que l’anxiété et le stress. Cela, aussi bien chez l’homme que chez la femme. Et d’ailleurs, les chiffres montrent que l’effet antistress est davantage vrai chez la femme pour un dosage faible en THC/élevé en CBD.

Apaise les douleurs

À cause de la baisse de production d’œstrogènes, les femmes ménopausées ont tendance à être davantage sensibles aux douleurs inflammatoires. Et le CBD pourrait leur apporter beaucoup de soulagement, sans avoir à recourir à quelconque opiacé.

En effet, selon une étude publiée en 2015 dans le Journal Bioorganic & Medicinal Chemistry, le CBD, en agissant sur le système nerveux, permet de réduire efficacement la douleur.

Une autre étude (publiée en 2016 dans le European Journal of Pain), examine l’efficacité du CBD sous forme d’injection pour réduire l’inflammation chez les rats. Les chercheurs ont ainsi découvert que l’administration topique de CBD permet de réduire significativement les signes d’une inflammation.

Cette étude conclue que le CBD aurait un potentiel effet thérapeutique pour soulager les douleurs telles que l’arthrite, ou n’importe qu’elle inflammation, sans effets secondaires.

symptômes de la ménopause

Améliore la qualité du sommeil

Les troubles du sommeil font également partie des symptômes induits par la ménopause et le syndrome prémenstruel.

En effet, 61 % des femmes rapportent avoir des problèmes d’endormissement.

En 2019, une étude a été menée auprès de patients volontaires pour mesurer les effets du CBD sur la qualité du sommeil et sa capacité à réduire l’anxiété. Après avoir administré un traitement à base de CBD à 72 adultes, les chercheurs ont observé que l’anxiété a été réduite de manière significative chez 79 % des patients en un mois et que la qualité du sommeil a été améliorée chez 67 % d’entre eux.

CBD et THC : des femmes ménopausées ont testé

La Dr. Melanie Bone, spécialiste du cannabis thérapeutique, partage le témoignage de deux de ses patientes ménopausées qui ont opté pour un traitement à base de CBD.

Premier témoignage 

J.A. est une femme de 52 ans qui n’a eu ses règles qu’une seule fois en 6 mois. Elle a du mal à dormir, elle se réveille en pleine nuit avec des sueurs froides et transpirée. Pendant la journée elle est très fatiguée et cela la déprime parce qu’elle a la sensation de ne jamais pouvoir se reposer la nuit. Sa sœur a eu un cancer du sein à 54 ans, elle craint d’être à son tour diagnostiquée.

Et bien sûr, elle est assez réticente à l’idée d’opter pour un traitement hormonal.

Selon la Dr. Bone « La patiente a demandé rendez-vous parce qu’elle n’arrivait plus à se concentrer au travail au point qu’elle craignait de perdre son emploi. Après lui avoir expliqué qu’elle pouvait essayer un traitement à base d’hormones, elle a d’abord voulu essayer un traitement aux cannabinoïdes.

Actuellement, elle est très satisfaite, elle a pu réduire la grande majorité des symptômes qui la gênaient. Seules quelques bouffées de chaleur lui rappellent qu’elle est ménopausée. »

Second témoignage 

Le CBD en traitement pour la ménopause

C.T. est une patiente qui souffre du syndrome prémenstruel qui consomme du cannabis thérapeutique en plus de suivre un traitement à base d’hormones. Elle explique « Je prenais des hormones pour réduire les bouffées de chaleur, les changements d’humeur et la sécheresse intime. Après avoir discuté avec la Dre Bone, nous avons pensé qu’il serait sans doute bénéfique d’ajouter le cannabis thérapeutique ».

 

Ces témoignages sont intéressants. Mais ils sont tout de même à prendre avec des pincettes ! En effet, chaque individu est unique, et chaque femme réagit d’une manière différente aux cannabinoïdes.

CBD et ménopause : qu’en disent les experts ?

Les chercheurs commencent tout juste à comprendre le fonctionnement du système endocannabinoïde par rapport à la ménopause et aux autres conditions en général. Cependant, pour celles qui cherchent une alternative aux traitements hormonaux, le CBD est sans doute le meilleur candidat pour réduire les effets secondaires de la ménopause.

C’est en tout cas ce que pensent certains experts.

« Le CBD peut aider à bien des niveaux, et pour réduire d’autres symptômes de la ménopause comme les troubles sexuels, les troubles urinaires ou la perte/prise de poids. » Ajoute la Dre Bone, en plus de préciser que « certains symptômes sont peut-être mieux gérés avec un traitement hormonal, mais pour les femmes qui ne peuvent pas prendre d’œstrogène, par exemple s’il y a un cas de cancer du sein dans la famille, le cannabis thérapeutique a un rôle crucial à jouer. »

La Dre Bone explique également « Il y a tout un pan de l’histoire qui suggère l’efficacité du cannabis pour améliorer la santé de la femme. Qu’il s’agisse de soulager les crampes menstruelles ou réduire l’hémorragie post-partum. Le THC du cannabis aide également à soulager les douleurs associées à l’arthrite liée à la ménopause. N’oublions pas qu’il permet également de gérer l’anxiété, symptôme universel de la ménopause. Et puis, le mélange THC/CBD paraît idéal pour réduire les troubles du sommeil, lesquels sont également très courants chez les femmes ménopausées. »

De son côté, le Dr Adie Rae ajoute que « le cannabis n’a pas réellement d’effet sur la sécheresse vaginale. Néanmoins il s’avère efficace pour booster la libido et pour atteindre plus facilement l’orgasme. »

Le mot de la fin sur le CBD et la ménopause ...

Le CBD et l’huile de cannabis enrichie en CBD peuvent potentiellement réduire la plupart des symptômes liés à la ménopause, dont les troubles du sommeil, le changement d’humeur et les maux de tête. Toutefois, selon certaines études, le CBD utilisé avec le THC aurait davantage d’effet qu’utilisé seul.

Les cannabinoïdes fonctionnent effectivement mieux ensemble. C’est ce que l’on appelle l’effet d’entourage !

Pour finir, Le Guide vous rappelle qu’en France le CBD n’est pas considéré comme un médicament. Et si vous souhaitez consommer du CBD, vous le pouvez, car c’est parfaitement légal. Néanmoins, mieux vaut sans doute demander l’avis de votre médecin. Si vous êtes curieux des autres potentiels bienfaits du CBD, nous avons rédiger un recueil d’études sur le potentiel thérapeutique du CBD ici.

PS : Notre article s’est inspiré de celui-ci ! 

Ces articles vous intéresseront aussi 😉

Avr 05
Le CBD, futur traitement naturel contre la dépression ?

Si vous faites partie de nos fidèles lecteurs, alors vous l’avez remarqué,…

Avr 05
Le CBD pour soulager la ménopause ?

Aucune femme n’y échappe : un jour ou l’autre, finis les règles ! Eh bien que cela…

Avr 02
Le CBD serait-il le meilleur traitement contre les douleurs ?

Pour beaucoup le CBD n’est qu’une version light et légale de la weed qu’ils ont…