La vérité sur les taux de CBD des fleurs que vous achetez

Fut un temps où le cannabis était le symbole d’une génération idéaliste, debout pour les droits de l’Homme. En tout cas, aujourd’hui Bob Marley aurait de quoi se retourner dans sa tombe. À voir les pratiques de vente de certaines enseignes, le moins qu’on puisse dire, c’est que l’industrie du CBD n’est pas un monde de Bisounours !

Heureusement, tout n’est pas perdu, car comme toujours, il y a des exceptions. Des enseignes qui résistent à l’envie de gonfler le taux de CBD de leurs fleurs, malgré un marché toujours plus dense et toujours plus compétitif.

Pour ces commerçants éthiques, et pour toi consommateur d’herbe au CBD, Le Guide rejoint le camp de ceux qui ont décidé de lever le voile.

Voici donc, la vérité rien que la vérité au sujet des taux de CBD des fleurs que vous achetez.

Fleurs de cannabis légales : quel est le taux de CBD maximum ?

On n’ira pas par quatre chemins, globalement, si vous croisez des fleurs avec un taux de CBD supérieur à 8%, il y a anguille sous roche. Et pour tout vous dire, même les taux de CBD compris entre 5% et 7% devraient vous rendre perplexe… On vous explique pourquoi.

Rapport THC:CBD et taux de THC légal

Malgré notre sincère intérêt, nous ne sommes pas experts en génétique cannabique. Toutefois s’il y a bien une chose que l’on sait, c’est que la concentration de THC et celle de CBD sont intimement liées. Grosso modo, plus il y a de THC, moins il y a de CBD. Et vice versa.

On parle alors de ratio THC:CBD. Lequel varie selon le phénotype de chaque variété, mais aussi de la méthode de culture. Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’il existe un ratio THC:CBD maximal que l’on peut difficilement dépasser, même avec de savants croisements et une main exceptionnellement verte.

Ce ratio, c’est 1:40. Autrement dit, pour une molécule de THC, il y en a 40 de CBD. C’est un ratio hors du commun, que l’on obtient très difficilement. La plupart de temps, ce ratio tourne autour de 1:20, voire 1:30 lorsqu’il s’agit d’une fleur de qualité.

Mais prenons le cas d’une fleur extraordinaire, avec un ratio de 1:40. Calculons à présent son taux de CBD théorique : 0,2 x 40 = 8%.

Et voici donc pourquoi les fleurs de CBD dont le taux est supérieur à 8% sont à coup sûr une arnaque.

Bon à savoir 🧐

Pour être exact il faudrait prendre un taux de THC de 0,19% ! Sans parler du fait qu’en réalité, les variétés ont une concentration de THC au-deçà de ce chiffre. En effet, par sécurité les producteurs travaillent avec des taux de THC autour de 0,15%, ce qui nous donne … 6% !

Taux de CBD moyen réel : entre 3% et 6%

Oui, vous avez bien lu : une fleur de CBD contient en moyenne entre 3% et 6% de CBD. Ce qui fait un sacré écart avec les concentrations annoncées par certains commerçants ! Pourtant, il suffit de faire un rapide calcul pour comprendre que ces canailles vous mentent au grand jour :

Prenons à présent une génétique considérée comme très courante avec un ratio de 1:20 et, soyons gentils, un taux de THC de 0,19%. Cela nous donne : 3,8% de CBD. Et si on fait le même calcul avec un ratio un peu plus noble, 1 :30, alors on obtient : 5,7%. CQFD.

la vérité sur les taux de cbd

 Et là, on vous voit venir : les Suisses, eux, ils ont des fleurs à plus de 25% de CBD !

De prime à bord, cela paraît logique et probable, on vous l’accorde. Après tout, en Suisse le taux de THC est limité à 1%. Du coup, on peut se dire qu’il n’est pas très complexe d’obtenir un taux de 20%, ce qui est déjà énorme.

Malheureusement, la génétique est un peu plus complexe qu’une petite règle de trois … Comme on vous le disait, nous ne sommes pas experts et on ne saurait vous expliquer pourquoi. Toutefois on sait de source sûre qu’il existe deux variétés qui atteignent difficilement les 23% de CBD, et que les autres tournent plutôt autour de 15%.

Attention donc à ne pas vous faire avoir, si vous achetez de l’autre côté de la frontière !

L’exception qui confirme la règle (ou pas)

Il existe effectivement une exception, ou plutôt deux, de fleurs dont le taux de CBD dépasse les 8% sans pour autant être une arnaque. Il s’agit de la Moon Rock et de l’Ice Rock. Pour ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir de rencontrer ces deux pépites au détour d’une boutique, on vous explique : ces fleurs sont plongées dans un bain d’huile de CBD avant d’être saupoudrées par des cristaux de CBD purs ou du pollen.

Bref, vous l’aurez compris, ici on augmente le taux de CBD de manière artificielle, ce n’est pas la variété en elle-même qui est davantage concentrée en cannabidiol.

Pourquoi trouve t’on des fleurs avec un taux de CBD supérieur à 8% ?

Une petite requête dans votre moteur de recherche préféré, et vous verrez que les taux de CBD supérieurs à 8% abondent les gros titres du web. Il y a donc tant d’arnaques que ça ? Eh bien oui. Parce que finalement, c’est si facile de falsifier un taux de CBD !

Analyses de laboratoire falsifiées

Comme vous le savez peut-être, les producteurs et les revendeurs de fleurs de CBD sont tenus de faire analyser leurs petits boutons cannabiques par un laboratoire indépendant. Le but premier de la manœuvre étant de garantir la légalité du produit, avec un taux de THC inférieur à 0,20%.

Ces analyses révèlent également : le taux de CBD et la présence de produits nocifs s’il y en a. Certains en profitent même pour connaître le profil terpénique de la fleur. Bref, c’est un document que vous avez tout intérêt à consulter avant d’acheter !

Mais, il y a un mais : les analyses, ça se falsifie très facilement ! Un petit coup de gomme comme par ci, un petit 1 en plus par-là, et le tour est joué. Eh oui.

Taux de CBD augmenté de manière artificielle

Falsifier une analyse de laboratoire, c’est facile, mais ça peut coûter cher. C’est un délit pénal et donc potentiellement l’auteur de l’entourloupe peut aller en prison. Du coup, les moins téméraires préfèrent se la jouer un peu plus … fine.

Un coup de CBD soluble sur le lot qui sera analysé, et hop, l’affaire est dans le sac. Les taux révélés seront gonflés aux stéroïdes, personne n’y verra que du feu et l’analyse sera parfaitement conforme.

Le petit hic, c’est que cette solution au CBD est bien souvent de très mauvaise qualité. Eh oui, il faut veiller à ce que l’entourloupe ne coûte pas trop cher ! Du coup, on utilisera du CBD de synthèse très médiocre, coupé avec de l’éthanol. Voilà qui devrait plaire à vos poumons …

Blague à part, faites attention ! Inutile de dire que ce type de produit peut vous ruiner la santé !

Fleurs de CBD non-conforme aux normes de l’UE

Autre supercherie à laquelle certaines enseignes ont recours : faire passer des variétés suisses pour des variétés autorisées en France. Comme on vous l’expliquait un peu plus tôt, au pays du chocolat le taux de THC est limité à 1% et non à 0,2% comme chez nous. Du coup, ces variétés sont forcément plus concentrées en CBD.

Bon, autant dire que ce type d’arnaque n’est pas la plus courante, car c’est la plus risquée. Aux yeux de la loi, l’enseigne en question est un dealer de cannabis récréatif, donc le risque encouru n’est pas modeste. D’autant qu’il faudra en plus de cela falsifier les analyses de laboratoire.

Mais bon, certains n’ont pas froid aux yeux.

Certains ne sont peut-être pas contre l’idée de profiter d’une fleur de CBD suisse ou d’une variété riche en THC… Attention toutefois aux contrôles de police. Et puis, ingérer une substance psychotrope à son insu, ce n’est tout de même pas le top !

CBDa + CBD … Quand même les maths ne justifient pas l’arnaque !

Enfin, dernier subterfuge utilisé par ces chères petites canailles : « ah non, mais, en fait moi je prends en compte le taux de CBDa dans mon calcule du taux de CBD ».

Quelqu’un qui n’a pas envie d’approfondir le sujet s’en tiendra à cette explication en se disant qu’il faut faire confiance aux experts. Erreur, car c’est une explication complètement bidon ! Et vous allez vite comprendre pourquoi.

En fait, quand vous achetez une fleur, elle ne contient pas, ou très peu de CBD. En revanche, elle contient du CBDa, qui est le précurseur acide du CBD. Lorsque vous vapotez, vous augmentez la température, ce qui provoque ce que l’on appelle la décarboxylation. En gros, le CBDa se transforme en CBD.

Bref, CBDa et CBD ne coexistent pas, il n’y a donc pas lieu de les additionner.

Du coup, comment être sûr du taux de CBD d’une fleur ?

Avec tout ce que nous venons de révéler, il y a de quoi devenir parano. Rassurez-vous, comme on vous le disait en introduction, il existe beaucoup d’enseignes éthiques qui proposent des fleurs de CBD de qualité, sans pour autant gonfler le taux.

Pour les dénicher, c’est simple. Il n’y a qu’une seule règle : si le catalogue est bourré de variétés dont les taux dépassent les 8%, fuyez.

Et puis, si vous avez un doute, demandez l’analyse de laboratoire. Pas une capture d’écran ou un PDF. Demandez le code QR qui vous donnera directement accès à l’analyse originale. De cette manière, vous êtes sûr de son authenticité.

 

Ces articles vous intéresseront aussi 😉