Seniors : le CBD est peut-être la solution naturelle à vos maux !

Tout le monde parle des bienfaits du CBD, en revanche, rares sont ceux qui font le lien avec les problèmes de santé des seniors ! Et pourtant, cet extrait de chanvre pourrait bien être la solution aux nombreux maux dont souffrent la plupart des personnes âgées… Aujourd’hui, Le Guide fait le point sur les potentielles propriétés du CBD et vous explique en quoi le cannabis thérapeutique peut aider nos baby-boomers.

Les personnes âgées : des maux en mal de traitements efficaces …

La posologie des médicaments rythme le quotidien de pratiquement tous les seniors.  Arrivé un certain âge, il est sans doute nécessaire et inévitable de suivre un ou plusieurs traitements.

La polymédication est en effet très fréquente chez les personnes âgées [1], car ils sont sujets aux maladies chroniques et les raisons de leurs maux sont très souvent multifactorielles. Par ailleurs, il faut parfois ajouter des médicaments pour contrer les effets secondaires de ces traitements. La liste n’en finit plus de grandir, on tombe très vite dans l’excès. Et ce n’est pas anodin !

polymédication personnes âgées

La polymédication apporte son lot de problèmes :

N’oublions pas que les médicaments prescrits pour réduire la douleur, soigner les symptômes des maladies chroniques ou pour équilibrer les émotions agissent sur le système nerveux et créent une forte dépendance. Ils appartiennent en effet très souvent à la grande famille des opiacés et des benzodiazépines.

Le CBD, sa légalité et son innocuité

Les seniors ont toutes les raisons du monde d’être insatisfaits des solutions apportées par la médecine traditionnelle. C’est peut-être pour cela qu’ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le cannabis thérapeutique dans les pays où ce traitement est légal.

En France et en Europe, le cannabis thérapeutique est légal, mais contrairement à certains états et nations outre-Atlantique, le THC reste une substance interdite. De ce fait, les fleurs de cannabis que vous trouverez légalement dans le commerce n’en contiennent pas, ou tout du moins, pas plus de 0,2%. D’ailleurs, tous les produits vendus sur notre territoire et élaborés à base d’extrait de chanvre/cannabis/marijuana sont tenus de respecter cette concentration maximum.

Concrètement, cela signifie que ces produits n’ont pas d’effets psychotropes. Ils n’altèrent pas la perception de la réalité et ne font pas planer comme c’est le cas du cannabis récréatif que connaissent peut-être ces enfants de l’ère hippie…

Bien que les recherches tendent à montrer que le THC est fort de plusieurs propriétés thérapeutiques, en France et au sein de l’UE, ce sont les bienfaits du cannabidiol (CBD) qui sont mis en avant. Cette molécule est d’ailleurs actuellement utilisée de manière efficace pour diminuer l’intensité des crises d’épilepsie et pour soulager les douleurs causées par la sclérose en plaques

Enfin, selon un rapport de l’OMS, le cannabidiol n’est pas dangereux pour la santé et pourrait se révéler d’une grande utilité thérapeutique si les recherches se poursuivent.

🔎 Le cannabidiol (CBD) en quelques mots...

🧐 Pour aller plus loin

Seniors : 8 problèmes de santé que le CBD peut potentiellement soigner

Dans les années 90, les chercheurs ont découvert un grand nombre de récepteurs compatibles avec les cannabinoïdes (substances actives du cannabis, comme le CBD) répartis au sein de notre organisme. C’est ce que l’on appelle le système endocannabinoïde, et c’est la clé de voute de tous les potentiels bienfaits du CBD.

#1. Douleurs chroniques

Voici sans doute le calvaire qui touche le plus grand nombre de seniors. En effet, on estime qu’environ 70% des personnes de plus de 65 ans souffrent de douleurs chroniques. Et le chiffre grimpe à 90% après 85 ans.

En 2015, une équipe de scientifiques a mené une étude sur des rats atteints d’arthrite [2]. Un gel formulé à base de cannabidiol (CBD) a été appliqué pendant quatre jours consécutifs sur les articulations des rongeurs. Les chercheurs ont pu mesurer l’efficacité de l’extrait de cannabis, lequel a permis de réduire significativement l’inflammation des articulations. Par ailleurs, aucun effet secondaire n’a été observé.

À partir de là, d’autres études ont été faites, et notamment sur des êtres humains [3]. L’une d’entre elles a été conduite sur des personnes atteintes de fibromyalgie. Les résultats montrent que 30% des patients ayant été traités avec du CBD ont observé une nette diminution de l’intensité des douleurs. Une part importante de l’ensemble de ses patients rapporte une amélioration significative de leur qualité de vie.

De nombreuses personnes utilisent le CBD pour soulager leurs douleurs chroniques. Il existe même un traitement, le Sativex, qui est une huile d’extrait de cannabis prescrite aux patients atteints de sclérose en plaques.

#2. Diabète de type II

Le CBD ne peut pas soigner les seniors de leur diabète, mais il pourrait participer à l’amélioration de leurs conditions de vie et même éviter que leur condition ne s’aggrave.

Le diabète de type II se manifeste en général à partir de 45 ans. D’abord asymptomatique, à mesure que le temps passe, le diabète entraîne des symptômes de plus en plus graves et handicapants. L’un d’entre eux est l’augmentation du risque d’hypoperfusion cérébrale chronique, c’est-à-dire la diminution de l’apport en oxygène dans le cerveau. Cette affection est à l’origine de démences, et dans certains cas, peut causer la mort.

Publiée en 2018, une étude menée par une équipe de scientifiques brésiliens [4] a observé l’action neuroprotectrice du CBD sur des rats d’âge avancé atteints de diabète de type II. L’extrait de cannabis a permis de diminuer significativement la neuro inflammation à l’origine de troubles cognitifs. Ils ont donc conclu que le CBD pouvait être bénéfique chez les seniors atteints de diabète.

Une autre étude [5] a été conduite sur des rats atteints de diabète, mais cette fois-ci il s’agissait d’évaluer l’incidence de la molécule sur les douleurs neuropathiques. Ces douleurs, causées par un dysfonctionnement du système nerveux, sont très courantes chez les personnes âgées atteintes de diabète. Et là encore, les scientifiques ont conclu que le CBD pouvait aider les seniors.

#3. Alzheimer

Alzheimer et cannabis thérapeutique pour les personnes âgées

L’action bénéfique du cannabis thérapeutique sur notre système neurologique [6] occupe une grande partie de la littérature scientifique. Et pour cause, les études effectuées sur le sujet concluent toutes sur ses propriétés neuroprotectrices avérées.

Les causes de la maladie d’Alzheimer restent mal comprises. Néanmoins, on sait que les capacités cognitives et motrices du patient déclinent à cause d’un excès de dépôt d’amyloïde, une protéine qui cause l’inflammation des neurones.

Une étude récente [7], publiée cette année en 2021, a montré que le CBD, lorsqu’il est administré à haute dose, peut rétablir la quantité de cette protéine dans le cerveau à un taux normal. Autrement dit, le cannabidiol pourrait être le premier traitement efficace pour soigner l’Alzheimer. Attention toutefois à ne pas crier victoire trop vite : ce ne sont que des études préliminaires…

À l’heure actuelle, le CBD peut aider les seniors à prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Demain, il pourra peut-être les délivrer de ce mal.

#4. Hypertension

Autre condition très courante chez les personnes âgées : l’hypertension. Et là encore, il semblerait que le CBD puisse venir en aide aux séniors qui en souffrent. La molécule serait en effet un hypotenseur.

Plusieurs études ont été conduites au sujet de l’action bénéfique du CBD chez les personnes dont la pression artérielle est trop élevée. La dernière en date [8] a été menée par une équipe de scientifique du Royaume-Uni sur 26 personnes. Les scientifiques ont pu démontrer que le CBD permet effectivement de faire baisser la pression artérielle, malheureusement uniquement de manière topique. En effet, au bout de quelques jours l’effet s’atténue, car l’organisme développe une accoutumance.

Toutefois cette étude n’a pas été vaine, car elle a permis de montrer que le CBD permet d’améliorer la fonction endothéliale, c’est-à-dire bon fonctionnement du système cardiovasculaire. En ce sens, le CBD peut aider les seniors à prendre soin de leur cœur et de leurs artères en vue d’éviter l’apparition ou l’aggravement de troubles.  

hypertension et cbd

#5. Ostéoporose

La maladie des os poreux se développe généralement à partir de 60, le plus souvent chez la gent féminine. Orpheline de traitement et bien souvent diagnostiquée trop tard (lorsqu’il y a fracture), l’ostéoporose est causée par une déficience de la régénération des tissus osseux.

Comme nous le disions un peu plus tôt, nous sommes dotés d’un vaste réseau de récepteurs à cannabinoïdes. Figurez-vous que nombre d’entre eux se situent au niveau des tissus osseux, notamment ceux qui ont une affinité toute particulière avec le CBD.

Il y a quelques années, deux équipes de chercheurs de l’université de Jérusalem et de Tel Avive ont mené une petite expérience sur des rats présentant une fracture [9]. Certains ont été soignés avec du CBD, d’autres n’ont reçu qu’un placebo.

Les résultats sont éloquents, puisqu’au bout de 8 semaines, la consolidation osseuse chez les rats ayant reçus du CBD est de 25% à 50% supérieure à celle des rats n’ayant pas reçus de traitement.

#6. Dépression et anxiété

La dépression, comme l’anxiété, touche tout le monde sans distinction d’âge ou de classe sociale. Les seniors n’échappent pas à ces troubles, lesquels sont parfois exacerbés par l’isolement, l’incapacité à réaliser une activité physique, les questions existentielles, la démence, le ruminement Bref, les personnes âgées se voient elles aussi souvent administrer des antidépresseurs et des tranquillisants.

Le problème, c’est que non seulement ces médicaments ont des effets indésirables notables, mais en plus ils sont souvent inefficaces ! De son côté, le CBD est une piste de plus en plus sérieuse, car son effet tranquillisant est de moins en moins contesté, tandis que ses effets secondaires n’ont pas encore été observés.

Parmi les nombreuses études qui se sont penchées sur le sujet, l’une d’entre elles [10] est assez intéressante, car elle met en évidence l’action antidépressive presque immédiate du CBD. En effet, une demi-heure à peine après l’administration de CBD, les patients, comme les scientifiques, ont observé les signes d’une amélioration.

Le CBD, via le fameux système endocannabinoïde, agirait en effet sur la synthèse de sérotonine. Et justement, l’hormone du bonheur agit sur la gestion des humeurs. Voici pourquoi de plus en plus d’études s’attachent à montrer que le CBD pourrait également aider à combattre l’anxiété.

#7. Insomnie

Le CBD n’induit pas de sensation de fatigue et ne provoque pas l’endormissement. Toutefois, il peut aider à favoriser le sommeil. Il agit en effet sur les causes de l’insomnie les plus courantes, surtout chez les personnes âgées :

Une étude intéressante a été conduite il y a quelques années sur 72 insomniaques [12]. Après un mois de traitement sous CBD, près de 80% d’entre eux ont affirmé être moins anxieux et près de 70% ont vu la qualité de leur sommeil s’améliorer de manière significative.

#8. Mal-être en général

Ce n’est pas une maladie, mais cela affecte tout de même la qualité de vie de nombreuses personnes, notamment nos aînés. La sensation de mal-être n’est pas forcément une fatalité, même lorsque l’on a plus de 65 ans.

Le mal-être généralisé, qu’il s’exprime sous forme de dépression, d’insomnie, de mauvaise humeur ou même d’une maladie physique est parfois le résultat d’un concours de circonstances. Autrement dit, il n’y a pas réellement de cause particulière, mais plutôt un ensemble de facteurs qui induisent un déséquilibre, lequel se traduit en maladie.

Cette approche holistique parle peut-être à certains d’entre vous, et si c’est le cas, sachez que le CBD et les extraits de cannabis peuvent se révéler particulièrement utiles.

Tout au long de cet article, nous avons évoqué le système endocannabinoïde (SEC), ce vaste réseau de récepteurs à cannabinoïdes répartis dans tout l’organisme. Eh bien il est temps de vous révéler sa fonction première !

Le rôle principal du SEC est de maintenir notre organisme en état d’homéostasie. C’est-à-dire dans un état d’équilibre idéal. Lorsqu’il y a un déséquilibre, le CBD et les autres extraits de cannabis agissent pour réguler ladite fonction physiologique affectée.

Autrement dit, le CBD pourrait aider les seniors de manière globale à retrouver une meilleure qualité de vie. Cela, quel que soit leur état de santé.

Seniors et CBD : précautions d’utilisation

Avant de vous quitter, nous souhaitons tout de même vous mettre en garde. Certes, les études dont nous avons parlé sont prometteuses et certaines semblent éluder le moindre doute quant à l’efficacité du CBD.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’à l’heure actuelle, aucune des propriétés citées n’a strictement été démontrée. Pour être admis par le corps médical, le CBD doit faire l’objet d’avantages d’études. En effet, les échantillons sont trop peu nombreux, et le délai d’observation trop court pour conclure de manière ferme et définitive.

Nous vous rappelons qu’en France, le CBD est parfaitement légal, mais il n’est pas reconnu comme un médicament.

Jusqu’ici, aucune étude ne vient contester l’innocuité du CBD. Toutefois, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant avant d’en consommer. Il peut en effet y avoir certains problèmes d’interaction avec votre ou vos traitements. Et dans tous les cas, commencez par de faibles doses, sous surveillance.

Et sur ce, on vous dit à très vite !

Nos sources

Ces articles vous intéresseront aussi 😉