Consommer du CBD pour maigrir : efficace ou pas ?

Le CBD, via son action sur notre système endocannabinoïde, participe à la régulation des principales fonctions physiologiques du corps. Il peut aider à sortir d’un état dépressif, apporter un peu de sérénité aux personnes anxieuses, favoriser un sommeil de meilleure qualité, et même, diminuer l’intensité de douleurs chroniques.

Bref, le CBD nous veut du bien. Alors, pourrait-il également nous donner un petit coup de pouce pour perdre quelques kilos ?

Pour les aficionados, la fameuse fringale post joint n’est pas un mythe. C’est un fait : fumer du cannabis, ça donne faim !

Et bien évidemment, c’est rarement sur une salade ou un fruit que l’on jette son dévolu… Forcément, celles et ceux qui surveillent leur alimentation se passeraient bien de cette incontrôlable envie de sucre – et de gras, selon –

En revanche, les personnes qui suivent un traitement lourd comme la chimiothérapie, ou qui sont atteintes d’une maladie qui entraîne une importante perte de poids (sida, boulimie, maladie de Crohn, etc.) pourraient justement profiter de cet effet secondaire pour retrouver leur poids de forme.

Après plusieurs études, les scientifiques ont découvert que le THC agit sur certains neurones (appelés pro-opiomélanocortine, ou POMC) déclenchant ainsi une sensation de faim artificielle, c’est-à-dire, même si l’organisme n’a pas besoin de s’alimenter. En parallèle, le docteur Horvarth a découvert que le cannabis stimule le bulbe olfactif, ce qui pourrait également stimuler l’appétit (miam, la bonne odeur de kebab…).

Ce qu’il faut retenir, c’est que c’est le THC qui déclenche cette sensation de faim. Or, comme vous le savez, les produits à base de cannabis légaux n’en contiennent qu’une très petite quantité, moins de 0,3%. 

Si vous suivez un régime alimentaire en vue de perdre du poids, la consommation de produits CBD ne met donc pas vos plans en péril. Pour autant, cela n’implique pas forcément que le CBD puisse vous faciliter la tâche et vous faire maigrir plus vite.

Le CBD a-t-il un effet coupe-faim ?

Il existe différents types de coupe-faim, car plusieurs façons d’agir sur la sensation de satiété. Ingérer des aliments riches en fibres en est une. Agir sur les neurones responsables de la sensation de faim en est une autre. Le CBD n’est pas une fibre, et il n’agit pas non plus sur lesdits neurones (Le THC, si. Mais il les surexcite » provoquant l’effet inverse).

 

Reste une seule voie : celle de la régulation du niveau d’insuline dans le sang.

Certaines études, dont une menée en 2013 sur des rats (1), ont permis de mettre en évidence le lien entre taux d’insuline dans le sang et consommation de cannabis. Il semblerait ainsi que le cannabis aide à régulariser le niveau d’insuline, constituant une piste intéressante dans la recherche pour le diabète.

En ce qui concerne la perte de poids, cette découverte est également opportune, étant donné que la sécrétion d’insuline est étroitement liée à l’envie de sucre.

Toutefois, avant de dire que le CBD est un coupe-faim, il faut bien garder à l’esprit que ces études concernent le cannabis et donc, l’ensemble des cannabinoïdes. Les scientifiques n’ont pas encore déterminé si cela est l’œuvre du CBD, du THC ou d’une action commune. D’ailleurs, il n’a pas encore été démontré que le cannabis puisse effectivement aider les personnes atteintes de diabète.

Le CBD peut-il favoriser la perte de poids ?

Comme nous venons de le voir, on peut difficilement considérer le CBD comme un coupe-faim. En revanche, la petite molécule n’a pas dit son dernier mot… De par son action sur le SEC, consommer du CBD dans le cadre d’un régime minceur peut vous aider à atteindre vos objectifs (du moment qu’ils sont raisonnables, et votre diète, raisonnée).

Amélioration de l’humeur

Lorsque l’on suit un régime, l’état d’esprit dans lequel on se trouve peut marquer la différence. Il est bien plus difficile de résister à l’envie de chocolat lorsque l’on est bien dans sa tête que lorsque l’on est déprimé.e ou stressé.e !

En cela, le CBD peut vous aider. En effet, les produits à base d’extrait de chanvre sont connus pour leurs propriétés antistress et anxiolytiques. Par ailleurs, plusieurs études (2) suggèrent que le CBD favorise la sécrétion de l’hormone du bonheur, la sérotonine.

Si vous êtes sur le point de commencer un régime, ou si vous êtes facilement empreint au grignotage émotionnel, alors faire une petite cure de CBD en parallèle pourrait vous rendre la tâche plus facile !

Son action sur le métabolisme

On connait tous quelqu’un qui mange comme quatre sans prendre un seul gramme, quelqu’un qui a la chance d’avoir un bon métabolisme. S’il est vrai qu’il existe un facteur chance, le bon fonctionnement du métabolisme n’est pas qu’une histoire d’héritage génétique. En effet, vos habitudes de vie, et surtout, ce que vous mettez dans votre assiette, peuvent soit l’améliorer soit le détériorer. Grâce à son action sur le SEC, et son rôle clé dans le maintien du corps en état d’homéostasie (=état d’équilibre idéal), le CBD fait bien évidemment partie des micronutriments qui favorisent un fonctionnement optimal de votre métabolisme. Par ailleurs, certaines études (3) lui prêtent des propriétés antioxydantes.

En ce sens, consommer du CBD peut aider votre organisme à mieux gérer le stockage des lipides. Plutôt que de les accumuler sous forme de « mauvaises graisses » (gras blanc), il va les stocker sous forme de gras brun pour les utiliser en priorité, diminuant ainsi le stockage dans les tissus adipeux.

Augmentation de l’énergie

Sauf causes hormonales, un excès de poids s’explique en général par un déséquilibre entre la quantité de calories consommées et la quantité de calories dépensées. Grosso modo, vous consommez plus d’énergie que ce dont vous en avez besoin.

Pour rétablir l’équation de manière saine et inscrire votre perte de poids sur le long terme, il n’y a pas 36 solutions, il faut : manger mieux, oui, mais surtout, il faut bouger ! Et c’est là que les choses se compliquent …

Pour peu que l’on étudie/travaille toute la journée, en plus des diverses tâches et d’une vie sociale plus ou moins remplie, se lever plus tôt pour faire un jogging ou troquer Netflix pour la salle de gym devient très rapidement une corvée que l’on se sent physiquement incapable d’accomplir.

S’il vous arrive souvent d’être fatigué.e avant même d’avoir chaussé vos baskets, alors une petite dose de CBD pourrait vous aider à trouver le brin de motivation et l’optimisme qui vous font défaut. En tant que molécule biphasique, le CBD est non seulement capable de tranquilliser les anxieu.x.ses, mais en plus, il donnera un petit coup de fouet à celles et ceux qui manquent d’énergie.

En plus, sport et CBD font résolument la paire, dès lors qu’il favorise la récupération musculaire (exit les courbatures le lendemain ;)). Ce serait dommage de vous en priver ! 

En résumé : le CBD fait-il maigrir ?

Bon, alors ? Le CBD fait-il maigrir oui ou non ? Eh bien, ce n’est pas un produit miraculeux, ça, c’est sûr. (Mais de toute façon, ça n’existe pas). En revanche, il peut vous aider à tenir le coup si vous suivez régime.

Ce qu’il faut retenir, c’est surtout que le CBD cherche à rétablir l’équilibre au sein de votre organisme. Cela signifie qu’il n’agira que s’il y a effectivement un déséquilibre. Autrement dit, il peut potentiellement aider les personnes :

Quoi qu’il en soit, avant de vous lancer dans un régime, demandez conseil à un.e diététicien.nne.

Quel produit CBD dans le cadre d’un régime alimentaire ?

De l’huile de CBD : pratique, car vous pouvez facilement ajuster le dosage, et puis la prise reste discrète. En revanche, si vous craignez le goût du chanvre, optez plutôt pour des gélules. Dans tous les cas, nous vous recommandons de privilégier les produits dits « full spectrum », car vous pourrez ainsi profiter de l’effet d’entourage, synonyme d’efficacité.

Ces articles vous intéresseront aussi 😉